Assurer une trésorerie perenne

Fabrice Develay, Fondateur de GCollect

Alors que nous traversons une crise sanitaire inédite, quel est, à vos yeux, le plus grave danger qui pèse sur l’économie Française et ses entreprises ?

Dans une situation comme celle qui affecte aujourd’hui la planète tout entière, le danger est omniprésent. Sur le plan économique, l’absence de visibilité sur l’avenir et la sensation de blocage généralisé, induisent une perte de confiance qui fait ressurgir les pires réflexes, au premier rang desquels : la préservation de la trésorerie par tous les moyens… et sans nécessité évidente. Dans ce contexte, le blocage des paiements à échéance risque non seulement de déstabiliser les entreprises, mais surtout, de dégrader à long terme, les relations entre clients et fournisseurs. Certaines entreprises ne voudront pas honorer leurs factures. D’autres ne le pourront pas. Mais, dans tous les cas, c’est bien la confiance entre partenaires économiques qui sera mise à mal, surtout si les techniques de recouvrement restent fondées exclusivement sur le modèle de la contrainte, du harcèlement et de la judiciarisation.

Vous militez pour le “Smart Recouvrement”, mais ça veut dire quoi concrètement ?

En s’appuyant sur des procédures digitalisées, en misant prioritairement sur des recouvrements amiables, en faisant en sorte de ne jamais rompre le contact avec un débiteur, le Smart Recouvrement est ouvert à toutes les entreprises, y compris les plus petites. Il contribue à limiter le recours aux tribunaux. D’autant que le contexte va, sans aucun doute, occasionner un engorgement de toutes les juridictions à l’heure de la sortie de crise. Les délais de recouvrement de créances en seront allongés… déstabilisant encore davantage les trésoreries malmenées par la crise. Le Smart Recouvrement est pensé pour préserver l’avenir et les relations entre les entreprises, favoriser la préservation du lien entre clients et fournisseurs tout en créant les conditions d’une régularisation rapide des créances. Une démarche éthique, des technologies au service du dialogue entre les hommes, une vision positive pour l’économie, c’est l’esprit qui anime le Smart Recouvrement et qui motive les équipes de GCollect au quotidien.

Pensez-vous que la crise sanitaire actuelle soit de nature à profondément changer les relations client / fournisseur ?

C’est une certitude. Mais c’est aux entreprises qu’il revient de faire de ce changement forcé, une opportunité ! Il faut s’engager avec sincérité dans une évolution des pratiques des entreprises, de même que dans une adaptation de la législation… Mais plus encore, je pense que c’est la société tout entière qui doit changer. Cette crise sanitaire n’est qu’une conséquence de nos habitudes de consommation, dont l’impact sur l’environnement est indéniable. Nos actions bouleversent les écosystèmes et ont permis au COVID-19 d’émerger et de déferler sur le monde. La notion de Smart Recouvrement est née avant la crise sanitaire, mais celle-ci révèle sa pertinence. Il est temps de réagir !

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. »
Antoine de Saint-Exupéry